Lerafredead !!

Ah bah voila, j'ai un encore fait un blog >_<..;Bob, c pour les dessins et Ou Pas, alors ca compte pas...ou pas. LACHER VOS COMM LOL MDR

jeudi 16 avril

Casse des dits

cacalol

Posté par Raid Ed à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 01 mars

Give me a reason to stay

Posté par Raid Ed à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 21 janvier

Ca fait longtemps que j'ai rien posté hein.

1231247369622

Punaise raconter ma vie sur mon blog ca m'rapelle vraiment trop le lycée. Rien n'as changé enf ait, sauf que je tape plus vite et que j'dit moins de gros mots. Rien a changé ouais, la bulle des trois ans de LISAA est finie, je vais probablement en ressortir sans diplome a cause de leur systeme et je retrouve la fac comme un lycée géant.Je suis toujours amoureux d'une nana innaccessible, je retrouve exactement els meme nevrose qu'a l'époque. Puisque j'vous dis que rien a changé. Je dis vous, mais personne ne lis ce truc donc. Ah si ptet rebut. Ca te fais marrer hein ? Je vais continuer a me lamenter, j'ai commencé autant en finir. Des tas de gros lourds vont me dire "heh, tu te plains tout le temps", mais non connard, c'est juste que la déprime ca m'fait ecrire, c'est comme une quinte de toux.Alors ouais, j'ecris mes problemes vu que mon etat de santé mentale n'interesse personne, faut bien que j'tire la sonette d'alarme de temps en temps. Alors je sens venir les "non mais tu comprends", non, je comprends pas, je suis con. Je n'arrive pas a imaginer que vous puissiez avoir vos problmèes, c'est vrai, j'suis trop égoiste quoi. J'suis tellement égoiste que j'me laisse enculer sans jamais rendre la pareil. De toute facon je pourrais essayer j'y arriverai pas. BOO FUCKING HOO ! J'ai plus qu'a ecrire un slam et m'ouvrir les veines pour alerter les autorité. Quand j'serai sous cacheton, je sais aps si je pourrais résoudre vos peines de coeur, je risque d'etre plutot limité dans mes vagabondages de friend zoner. Punaise, manquerai plus que ca rime. Genre...déprime ! Bordel c'est a chier ! Il faut positiver, c'est dit dans la chanson. Faire la liste des bonne chose. J'ai tapé seize en histoire du Pierre la Police, ouais ! Ca va me flagger dans les recherche google. Genial, j'ai fais els solde a Konci au lieu de bouffer des fruit et légumes. J'ai vu eds tas de films qu'il fallait que je vois, c'est bien aussi.  Sac a papier mais c'est passionant ton blog Léon ! Bon, j'ai plus d'inspi et si j'veux rapper tout ca sur une boucle hip-hop, ca risque de dépasser els 3.30' et Skyrock en voudra pas.

Posté par Raid Ed à 22:58 - Déprime - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 21 novembre

‫‬‭‮‪‫‬‭‮҉mirrors are more fun than television

Posté par Raid Ed à 00:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 13 novembre

La verité !


Galaxy Express 999 -Generique
envoyé par Chrystal_Odin

Posté par Raid Ed à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 30 octobre

Ca devrais as me filer le blues...


MGMT - Time To Pretend
envoyé par gotmullet

I'm feeling rough, I'm feeling raw, I'm in the prime of my life.
Let's make some music, make some money, find some models for wives.
I'll move to Paris, shoot some heroin, and fuck with the stars.
You man the island and the cocaine and the elegant cars.

This is our decision, to live fast and die young.
We've got the vision, now let's have some fun.
Yeah, it's overwhelming, but what else can we do.
Get jobs in offices, and wake up for the morning commute.

Forget about our mothers and our friends
We're fated to pretend
To pretend
We're fated to pretend
To pretend

I'll miss the playgrounds and the animals and digging up worms
I'll miss the comfort of my mother and the weight of the world
I'll miss my sister, miss my father, miss my dog and my home
Yeah, I'll miss the boredom and the freedom and the time spent alone.

There's really nothing, nothing we can do
Love must be forgotten, life can always start up anew.
The models will have children, we'll get a divorce
We'll find some more models, everything must run it's course.

We'll choke on our vomit and that will be the end
We were fated to pretend
To pretend
We're fated to pretend
To pretend

Posté par Raid Ed à 23:03 - Déprime - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 octobre

Vivement Novembre.

rose1

Posté par Raid Ed à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 octobre

Preview

Babylone K

 

En 2222, la société des humains telle qu’on la connaît n’est plus. Les hommes ont vu s’effondrer un monde construit sur des valeurs de courte durée, et durant cent années de guerre et de malheur, leurs enfants ont appris à penser à l’avenir. Cette nouvelle humanité, ces enfants chanceux et intelligents qui ont su survivre cent années de plus pour construire un monde meilleur, doit a nouveau faire face a la péremption de leurs valeurs, de leur société, de leurs idées.

 

Tu allumes ton poste de télévision, même si tu sais que ton antenne n’attrape que les ondes émises par la Guilde. Tu habites trop bas dans la cité pour que les ondes des chaînes privées t’arrivent. Tu habites trop hauts pour que les ondes des chaînes pirates t’arrivent. Toi et ton antenne devez vous contenter des chaînes de la Guildes. Les Quatre Chaînes. Une pour chaque Caste, et une pour K-Vin. Tu allumes ton poste de télévision et tu le vois apparaître comme un dieu. Tu sais des choses parce que tu écoute, aime et connais K-Vin. Tu te force et tu change de chaînes. Tu connais K-Vin. La Première Chaîne est la sienne.

 

Tu connais la Deuxième Chaîne La jalousie qui monte en toi quand tu la regarde te pousse a travailler, a oublier la peine et la douleur pour donner et être utile. La Deuxième Chaîne parle du monde d’au-dessus, où les hommes et les femmes trop âgés pour être utile attendent la mort et redécouvrent un passé terrifiant. Ne pas savoir t’es interdit, mais ce n’est pas encore de ton age. Tu mets la Troisième Chaîne, celle qui te concerne.

 

La Deuxième Chaîne est la tienne. Celle de tout ceux de ton age. Celle de ceux qui sont utiles et productifs. Cette chaîne, tu la partages, elle fais battre ton cœur et gonfle tes poumons d’air. Cette chaîne, tu rêvais d’elle enfant, songeant avec malice et impatience du jour où, quittant le bas de la cité-tour, tu viendrai vivre chez toi pour découvrir l’incroyable monde du divertissement. Ce pour quoi tout les jours, tu t’éveille et tu rend service au monde. Tu rigoles en mettant la Quatrième Chaîne

 

La Quatrième Chaîne t’attendris. Elle t’amuse, elle est si innocente. Rapidement, tu te surprend a réciter mot a mot les message de la chaîne Sans surprise, les paroles s’enchainent. Ces mots qui t’ont tout appris, ces mots qui t’ont guidé jusqu'à l’Age Pratique. Ces mots qui t’ont expliqué comment marche le monde, ce que t’as vie sera et quel choix tu auras jusqu'à l’Age Libre. Cette chaîne t’as suivie et a veillé sur toi tout au long du chemin que fut l’Age Fou, la jeunesse. Ainsi marche le monde, tu le sais.

 

Tu sais qu’a ta naissance, tes parents ont choisi de ne pas garder contact et surveillance sur toi, s’en remettant entièrement a la Guilde. Tu sais qu’un jour, toi aussi tu auras ce choix, si tu choisis d’avoir un enfant. Tu sais que jusqu'à ton trentième anniversaire, tu vivrais en bas de la cité-tour, avec les autres enfants de l’Age Fou. Tu sais que si la Guilde a séparé les enfants des adultes et les adultes des âgés, c’est parce que le monde d’avant était déséquilibré, et le bonheur était devenu la propriété de rares personnes, souvent âgés. C’est pour ce bonheur que la Guerre a éclaté. Grâce à la Guilde et à K-Vin, ce bonheur, tu l’as partagé avec les autres enfants du bas de la cité-tour. La Quatrième t’as appris qu’il pourrait te quitter une fois adulte, mais que c’était K-Vin qui t’aiderait à le garder. Cet espoir, tu as vécu dessus jusqu’a le voir devenir vrai en montant dans le milieu de la cité-tour.  Ta vie d’adulte, tu savais ce qu’elle allait être, et tu sais où elle va te mener. Jusqu'à tes soixante ans, tu maquilleras ceux qui ont choisi d’être acteur quand tu choisissais d’être maquilleuse. Ce travail est utile donc tu es utile. Tu n’es pas le haut de la pyramide, mais tu n’es pas le bas. Les pierres en dessous de toi sont fières de te porter, comme tu es fière de porter celle au dessus de toi. Sans eux tu tomberai, sans toi ils tomberaient. La Guilde a amené l’équilibre au monde, K-Vin te l’a dit, chanté, prié. K-Vin a tant fait pour toi. Ce monde a besoin de toi, son poids sur tes épaules t’assomme parfois, mais dans ces moments, K-Vin est là. K-Vin est toujours là. Jusqu'à tes soixante ans, tu le sais parce que K-Vin l’a dit, chanté, prié, tu porteras le monde. Quand tu atteindra l’Age Libre et jusqu'à ta mort, a quatre-vingt-dix ans, tu veillera sur le monde que tes enfants porteront en pensant a tes choix de vie, bons ou mauvais, guidé par K-Vin et rendu possible par la Guilde.

 

Tu ne sais pas beaucoup de chose sur la Guilde. Tu sais que tu ne sauras jamais grand-chose sur la Guilde, car elle est ailleurs. Tu sais que si elle tombe, le monde s’effondre et le malheur de la Guerre reviendra. Tu sais ce que c’est que le malheur, mais celui de la Guerre n’a pas de fin, et deviens chaque jour plus fort. K-Vin l’as dit, chanté, prié, pour toi et tout les autres. La Guilde veille depuis longtemps sur le monde, avant toi et après toi, sur ta vie, celle de tes parents et celle de tes enfants. Si la Guilde devait faire le Mal, elle l’aurait déjà fait. La Guilde fait le Bien, et cela prend tout Leur temps. Tu sais que la Guilde sont des sages, des enfants, des adultes et des âgés a qui un choix rare et incroyable a été offert. Le Choix être la terre qui porte la pyramide, et le ciel qui voit arriver le danger et protège la cité-tour. Tu as bien fait d’allumer la télévision, elle a rempli son rôle en répondant à ta question. L’Autre Caste est une bonne chose, K-Vin l’as dit, chanté, prié.

 

Les serviteurs de l’Autre Caste sont la pointe de la technique humaine, et tous les domaines de la science et de la technologie servent son bon fonctionnement. L’Autre Caste, c’est le passé au service de l’avenir.

 

Ce que K-Vin n’a pas dit, chanté, prié, c’est que l’Autre Caste est abominable. Ce que tu sais, ce que tu n’es pas sensée savoir, c’est ce qu’est vraiment l’Autre Caste. Ce que tu sais, c’est que ce savoir, et la façon dont tu l’as obtenu, est un crime. Ce que tu sais, c’est que tu mérites une peine de Malheur pour ce crime. Cette peine de Malheur, tu la vis déjà un peu sous forme de remord, c’est pour cela que tu regrette. Cette privation de bonheur, cette peur, n’est rien face à la peine de Malheur que tu encoures pour avoir lu des livres sur le passé. Mais tu sais que malgré ce que dit, chante, prie, K-Vin, tu ne voudrais perdre ce savoir pour rien au monde. Cette peur n’est rien face à ta terreur que t’inspire l’Autre Caste. Utile, productive, terrifiante. Ce que tu sais, c’est qu’un jour, ont te proposera de joindre l’Autre Caste, mais tu ne sais pas si on te donnera le choix. L’Autre Caste, c’est qui t’attend après l’Age Libre. L’esclavage. La Mort.

 

Tu les as vu, même si ils sont encore peu nombreux. Avec K-Vin et la Guilde, ils sont les seuls à parcourir la cité-tour. Tu voudrais penser « parcourir librement », mais ils ne sont pas libres. L’Autre Caste, c’est le fleuron de la technologie humaine. Non. Dans les livres interdits, en secret, tu as lu que dans le passé, on rêvait de Robots, des machines créer pour imiter une ou plusieurs tache de l’homme. Mais le fleuron de la technologie humaine, l’Autre Caste, est Autre, justement. Les Machines sont trop peu fiable, trop coûteuses en ressource et en énergie, et au moins aussi périssable que l’Autre Caste. Et puis, après tout, les machines aussi sont mortes. Reste que, penses-tu, l’Autre Caste ont été des hommes et des femmes comme toi, des enfants comme tu en fut un. L’autre Caste, le fleuron de la technologie humaine, sont des morts ramenés à la vie pour servir, protéger, et ne rien demander en retour. Tu penses que l’Autre Caste, c’est la fin de l’Equilibre. Tu as peur d’avoir raison. Tu as peur de douter.

 

 

Posté par Raid Ed à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 04 octobre

POLICE !

La haine t'appartient
ce combat est le mien
tu aimes violer les riches
avec ton pied de biche
pour toi ce sont des chiens
et j'en fais des putains
tu n'aimes pas ceux qui trichent
j'me sauve par la corniche
sur ton terrain de chasse
où le luxe a sa place
t'as violé un vieillard
dans un quartier Richard
et partout où tu passes
la police me menace
on traque le renard
et c'est moi le renard!
Mais tu sais te cacher
quand il y a du danger
tu choisis qui frapper
j'ligote mes prisonniers
tu donnes des ordres brefs
en jeans et en baskets
et tu encules les chefs
une cagoule sur ma tête
ton combat personnel
ma vengeance est cruelle
tes victimes violées
je me fais un café
puis tu fais la vaisselle
avant d'me faire la belle
tu es le déglingué
je connais bien l'armée

Le renard est armé
fusil canon scié
les riches vont payer
je vais les enculer
le renard est violeur
c'est mieux que d'être éventreur
il sème la terreur
je fuis comme un voleur
il est jeune, mince et froid
je n'éprouve plus d'angoïsse
il ne s'énerve jamais
je donne des ordres brefs
il viole les bourgeois
je me fous de la loi
de tous âges de tous sexes
je sais ce qui est laid!!!

Oh malheureux renard
les milichiens t'ont eu!
oh malheureux renard
ta rage n'est pas perdue!

Posté par Raid Ed à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 04 septembre

Mon premier fake, quelle émotion.

En 1983, Jacques Attali publiait la chronique suivante.

 

« Dans quelques années, entre dix et vingt, le monde sera toujours gouverné par des Etats, sur des territoires, avec des hommes politiques a leurs têtes, bon ou mauvais, mais les véritable actions et enjeux se joueront au delà Au travers d’un réseau de communications mondial, étendu et séparé de tout état, les dissident du monde entier se retrouveront – se retrouvent déjà – pour se faire juge du monde physique qui les entourent. Ce qui regroupera ces gens de part le monde, sans conséquence sur leur vie, sera un anonymat complet, choisi (car l’imposer serait une atteinte a leur liberté) et surtout protectrice de leur identité (c’est le but premier de l’anonymat). Ces communautés, fautes de développer un langage propre, joueront leur indépendance par un langage crypté, codé, qui petit à petit se substituera à la loi et à la pédagogie social nécessaire à la cohésion d’un groupe. Ce langage sera simplement composé de mots à double sens, que seul les inclus seront aptes à décrypter. Seul l’expérience, et l’assiduité, mais également la résistance face au sentiment de refus du groupe, permettra au nouveau venu de s’inclure, en comprenant – en apprenant par lui-même – le sens de ces mots, au delà de leur sens inepte dans le langage commun. L’autre barrière, pour fermer ces communautés de liberté ultime à toute intrusion, sera morale.

 

Dans ce contexte de liberté électronique, grâce à ce langage faussement codé, mais simplement impénétrable, ces communautés pourront – peuvent déjà – évoquer, partager, discuter de thèmes exclus de la morale chrétienne qui règle la séance morale de notre société. Mais cette liberté n’est pas seulement un privilège, mais également une arme face aux envahisseur, qui voudront forcer le passage a l’intérieur de ces communautés pour apposer – imposer – leur idée, leur vision, leur langage et leur loi, comme tout les colonialiste l’ont fait avant eux. L’arme sera efficace : derrière la barrière du langage (l’envahisseur s’en fiche, il n’écoute pas), il devra faire face a une amoralité, une ouverture d’esprit, une créativité sans limite, qu’il ne pourra supporter. L’envahisseur sera simplement repoussé par cette liberté incroyable, qui lui est interdite. Ainsi, les communauté s’assure d’une sécurité propre et unique, qui, au lieu d’entraver leur liberté, s’en nourris. Plus la communauté sera libre, plus elle se dotera d’arme contre l’envahisseur.

 

Ces communautés connaîtront des crises évidentes. Des envahisseurs plus résistants face au contenu le plus immoral, des inclus rebelles qui voudront coder, légiférer pour régner. Seul le temps, et le nombre d’anonyme, peuvent rendre ces communautés plus fortes. Elle évolueront égalent, passant de l’échange de textes a l’échange d’image, de vidéo, de son, et peut être encore plus tard, de vécu, de souvenir. Dans tout les cas, c’est le savoir, la culture, la curiosité, qui sera exacerbé dans ce milieu, pour le plus grand bien de l’avenir, face au crises du « monde réel ». »

 

Posté par Raid Ed à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]