Lerafredead !!

Ah bah voila, j'ai un encore fait un blog >_<..;Bob, c pour les dessins et Ou Pas, alors ca compte pas...ou pas. LACHER VOS COMM LOL MDR

jeudi 04 septembre

Mon premier fake, quelle émotion.

En 1983, Jacques Attali publiait la chronique suivante.

 

« Dans quelques années, entre dix et vingt, le monde sera toujours gouverné par des Etats, sur des territoires, avec des hommes politiques a leurs têtes, bon ou mauvais, mais les véritable actions et enjeux se joueront au delà Au travers d’un réseau de communications mondial, étendu et séparé de tout état, les dissident du monde entier se retrouveront – se retrouvent déjà – pour se faire juge du monde physique qui les entourent. Ce qui regroupera ces gens de part le monde, sans conséquence sur leur vie, sera un anonymat complet, choisi (car l’imposer serait une atteinte a leur liberté) et surtout protectrice de leur identité (c’est le but premier de l’anonymat). Ces communautés, fautes de développer un langage propre, joueront leur indépendance par un langage crypté, codé, qui petit à petit se substituera à la loi et à la pédagogie social nécessaire à la cohésion d’un groupe. Ce langage sera simplement composé de mots à double sens, que seul les inclus seront aptes à décrypter. Seul l’expérience, et l’assiduité, mais également la résistance face au sentiment de refus du groupe, permettra au nouveau venu de s’inclure, en comprenant – en apprenant par lui-même – le sens de ces mots, au delà de leur sens inepte dans le langage commun. L’autre barrière, pour fermer ces communautés de liberté ultime à toute intrusion, sera morale.

 

Dans ce contexte de liberté électronique, grâce à ce langage faussement codé, mais simplement impénétrable, ces communautés pourront – peuvent déjà – évoquer, partager, discuter de thèmes exclus de la morale chrétienne qui règle la séance morale de notre société. Mais cette liberté n’est pas seulement un privilège, mais également une arme face aux envahisseur, qui voudront forcer le passage a l’intérieur de ces communautés pour apposer – imposer – leur idée, leur vision, leur langage et leur loi, comme tout les colonialiste l’ont fait avant eux. L’arme sera efficace : derrière la barrière du langage (l’envahisseur s’en fiche, il n’écoute pas), il devra faire face a une amoralité, une ouverture d’esprit, une créativité sans limite, qu’il ne pourra supporter. L’envahisseur sera simplement repoussé par cette liberté incroyable, qui lui est interdite. Ainsi, les communauté s’assure d’une sécurité propre et unique, qui, au lieu d’entraver leur liberté, s’en nourris. Plus la communauté sera libre, plus elle se dotera d’arme contre l’envahisseur.

 

Ces communautés connaîtront des crises évidentes. Des envahisseurs plus résistants face au contenu le plus immoral, des inclus rebelles qui voudront coder, légiférer pour régner. Seul le temps, et le nombre d’anonyme, peuvent rendre ces communautés plus fortes. Elle évolueront égalent, passant de l’échange de textes a l’échange d’image, de vidéo, de son, et peut être encore plus tard, de vécu, de souvenir. Dans tout les cas, c’est le savoir, la culture, la curiosité, qui sera exacerbé dans ce milieu, pour le plus grand bien de l’avenir, face au crises du « monde réel ». »

 

Posté par Raid Ed à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire